Êtes-vous mal à l’aise avec vos émotions ?

Vous culpabilisez de ressentir de la colère.

Vous vous trouvez stupide d’avoir eu peur.

La tristesse vous fait trop mal.

Cela peut se comprendre.

Longtemps les émotions ont été jugées négativement et synonyme de faiblesse honteuse.

Qui n’a pas entendu enfant, de la part de ses parents ou d’autres personnes de son entourage: ” ce n’est rien, ne pleure pas, tu es un grand garçon “

Ou ” les monstres n’existent pas, arrête d’avoir peur” ou encore ” c’est vilain la colère” …et j’en passe…

Vous voulez faire différemment avec vos enfants ?

Vous sentir à l’aise quand ils essaient d’exprimer leurs propres émotions ?

Les accompagner sereinement dans la régulation de leurs émotions ?

Alors le préalable : acceptez les vôtres 😉

Pour cela rien de mieux qu’un topo qui vous rappelle ce qu’est exactement une émotion, comment ça marche et comment l’accueillir.

NB : si vous regardez cette infographie depuis votre portable, tournez-le à l’horizontal pour pouvoir bien la visualiser et la lire.

L’émotion est une énergie qui transporte de l’information donc il est très important qu’elle puisse circuler.

C’est une énergie qui par nature vous met en mouvement ( vous êtes joyeuse, vous exprimez votre joie, vous êtes en colère, vous l’expulsez en vous isolant pour crier par exemple, vous êtes triste, vous pleurez…).

A l’inverse, contenir une émotion et s’en couper est une mauvaise idée.

Pourquoi ?

Si une émotion stagne dans votre corps, lors d’un évènement anodin, elle pourra être réactivée ( en tant que maman on connaît ça ) …

Et si vous accumulez les émotions non libérées, votre corps vous les rappelera en somatisant.

Et puis l’émotion transporte un message : par exemple : trop d’émotions de colère signifie peut-être qu’un de vos besoins n’est pas comblé…comme le besoin de calme, de temps pour vous… 😉

Si vous vous autorisez à être ce que vous êtes (en exprimant et accueillant inconditionnellement vos émotions) vous serez plus heureuse…

Cela paraît difficile d’être heureuse si vous jouez un rôle et que vous vous coupez de vos ressentis…

….donc il est important d’être reliée à votre corps.

Le bonheur réside dans le fait de se sentir vivant.

Et pour vous, y a t’il une émotion en particulier que vous avez du mal à accepter lorsqu’elle survient ?

Je vous invite à me le dire en commentaire ci-dessous. 👇

Spread the love
VOTRE MANUEL OFFERT
  • Vous vous sentez souvent agacée voire énervée face aux comportements les plus dérangeants de vos enfants
  • Vous aimeriez mieux comprendre les raisons principales de leurs comportements débordants
  • Vous oscillez entre laxisme et autoritarisme sans que cela ne vous convienne...