Ils sont dans la chambre.

Ils jouent.

Tout semble tranquille.

Tout à coup le copain de votre enfant lui arrache son jouet et ne veut pas le lui rendre.

Votre fils se met à s’énerver, ses petits poings se serrent, il se met à élever la voix, son regard devient dur, il tape du pied…

Vous.. quelle est votre réaction ? Cela vous met-il mal à l’aise ? Cela vous déstabilise t’il ?

À ce moment précis, votre fils vit une émotion de colère.

Cela vous perturbe peut-être car dès l’enfance, pour la plupart d’entre nous, on nous a appris à la refouler, à l’enfouir car cela ne se faisait pas d’être en colére.

Et pourtant une émotion, quelque qu’elle soit, n’est ni bien ni mal, elle est et elle a sa raison d’être…elle nous délivre un message.

La colère est une des 4 émotions de base avec la tristesse, la peur et la joie.

Le monde des émotions est passionnant. Tous les êtres humains ressentent des émotions et c’est normal.

Mais voilà vous êtes mal à l’aise avec vos émotions et avec celles de vos enfants. Vous préférez les étouffer.

Même la joie de votre enfant parfois vous importune.

Et si je vous disais que je peux vous aider à mieux aimer et à mieux accepter vos émotions et donc par ricochet à vous sentir plus à l’aise avec celles que traversent votre enfant.

Comment ?

En vous mettant à disposition cette passionnante interview de Mary M, spécialiste de ce sujet qui en parle avec une grande clarté et beaucoup de bon sens.

En visionnant cet entretien que j’ai réalisé avec elle, vous allez partir à la découverte du monde des émotions afin de mieux les connaître, les apprivoiser, les comprendre et les accueillir plus sereinement.

 

 

Interview de Mary M from karen atlan on Vimeo.

Voici les questions que je lui ai posées :

1)) Pour que ce soit bien clair pour tout le monde, comment définis-tu une émotion ?

2)) Je voudrais parler maintenant plus spécifiquement de la colère : c’est une émotion mal-aimée.

Parfois on n’accepte pas que notre enfant se mette en colère ou alors cela nous déstabilise complètement car nous-même, enfant, on nous a inculqué l’idée que c’était “vilain” de faire des colères.

Donc comment accueillir sainement cette émotion chez nos enfants ?

3)) J’aimerais aborder avec toi la question de la culpabilité car c’est un sentiment très fréquent chez les mamans notamment après s’être mise en colère.

Comment y faire face ?

4)) Comment selon toi accompagner avec bienveillance nos enfants pour qu’ils apprennent à accueillir correctement leurs émotions, pour qu’enfin la nouvelle génération à venir acquiert une vraie intelligence émotionnelle ?

Quel est notre rôle ?

 

Vous êtes maintenant davantage familiarisées avec le monde des émotions.

Elles sont des énergies de vie qui nous traversent.

Notre rôle est de les accueillir à bras ouvert pour comprendre le message qu’elles souhaitent nous délivrer mais aussi  pour laisser les processus de tranformation opérer en nous.

C’est la magie de la vie.

Oui parfois les émotions sont désagréables à vivre…lorsque vous êtes en proie à la tristesse, la colère ou la peur, ce sont des moments parfois durs à supporter.

Elles sont désagréables mais jamais négatives car elles naissent en vous pour que vous alliez chercher en vous les ressources nécessaires.

En accueillant de manière inconditionnelle vos émotions, vous deviendrez plus apaisée et en outre vous serez moins démunie lorsque votre enfant se trouvera aux prises avec ses propres émotions.

Je vous laisse me dire en commentaire ce que cet entretien vous a apporté mais aussi si vous aimez ce format de contenu.

 

 

 

 

Spread the love
VOTRE MANUEL OFFERT
  • Vous vous sentez souvent agacée voire énervée face aux comportements les plus dérangeants de vos enfants
  • Vous aimeriez mieux comprendre les raisons principales de leurs comportements débordants
  • Vous oscillez entre laxisme et autoritarisme sans que cela ne vous convienne...