Des temps ressourçants pour vous.

C’est essentiel.

Pourquoi ?

Parce-qu’élever un ou des enfants c’est énergivore.

Cela sollicite votre énergie au niveau physique, mental, moral, psychologique.

Toutes les facettes de votre être sont mobilisées pour répondre aux besoins des enfants et gérer le quotidien à leurs côtés.

Quand il n’y a plus d’essence dans votre voiture vous vous rendez à la station essence pour remplir le réservoir.

Pour vous c’est la même chose.

Il ne s’agit pas de vous donner une injonction de plus du style : « tu dois te reposer » !

Il s’agit juste de prendre conscience que lorsque votre réservoir énergétique est vide, vous êtes à « sec » donc vous ne pouvez plus donner d’énergie pour les autres.

Les temps ressourçants sont là pour remplir ce réservoir vide.

Idéalement le mieux est de les mettre en place avant que votre réservoir soit complètement vidé. L’idée est de le maintenir à niveau du mieux possible.

Ce sont de petites actions très simples à mettre en place mais que beaucoup de mamans ne prennent même pas la peine de faire.

Si vous êtes en manque d’inspiration, vous pouvez alors piocher dans cette liste de suggestions.

Il y en a 7…j’aime bien ce chiffre, il évoque un cycle parfait, abouti. Il a un symblique très forte dans beaucoup de courants spirituels.

Les temps ressourçants que je vous propose ont en commun de pouvoir s’intégrer facilement dans vos journées chargées.

On commence tout de suite !!

 

Première suggestion : Lire :

Si vous ressentez le besoin de vous déconnecter mentalement de votre quotidien, lire peut vous permettre de vous évader voire de voyager selon le livre que vous avez choisi de lire.

Il ne s’agit pas que cela se transforme en corvée pour vous : « il faut que je lise pour prendre du temps pour moi ».

Non je vous invite à choisir un livre que vous avez très envie de retrouver chaque jour.

Pas durant des heures. Non vous pouvez lire 10 minutes si vous n’avez pas plus de temps et vous partez rejoindre les personnages de votre livre durant ce temps là…et vous vous ressourcez sans même vous en rendre compte.

Il y a une triologie que j’aime beaucoup.

L’auteure est Corine Sombrun. Une française qui s’est initiée au chamanisme en Amazonie suite à la perte d’un être cher. Puis elle part en Mongolie suite à un rêve fait lors de son premier voyage et elle découvre là-bas qu’elle a des dons de chamane. Elle est alors formée par une chamane mongole.

J’ai lu ses 3 livres. J’adore car elle nous emmène en voyage avec elle, elle nous parle du chamanisme et de la culture des locaux et le récit est plein d’humour. Elle reste très simple et authentique.

Pour moi c’est typiquement le genre de livre qui me ressource.

 

Deuxième suggestion : Vous mettre pieds nus sur la terre :

Bon si vous habitez en pleine ville, je vous le concède cela est plus difficile mais il existe des parcs ou des forêts parfois aux abords des villes.

Alors, dès que vous en avez l’occasion, je vous assure essayez. Même si la température extérieure est un peu fraîche.

Vous allez ressentir un bien-être presque immédiat.

Personnnellement dès que je le peux, je me mets pieds-nus. Parce-que je sens que cela me régénère en profondeur.

En anglais, on appelle ça « earthing » ou « grounding ».

Selon Gil Amsellem, kinésiothérapeute et auteur du livre « marcher pieds nus, la réflexologie naturelle » :

«  C’est un excellent moyen de se reconnecter à l’énergie de la Terre »

Le principe du earthing ? Les bienfaits des échanges énergétiques entre notre corps et la Terre. Le corps est chargé électriquement, tout comme la Terre, avec des interactions de l’un à l’autre « .

La terre est une réserve naturelle d’électrons. Ainsi quand nous mettons les pieds à la terre, nous pouvons nous recharger en électrons ce qui a pour effet de diminuer le stress oxydatif en neutralisant les radicaux libres.

Selon lui, « Les effets se ressentent même sans marcher,. Assis sur une chaise, posez vos pieds nus dans l’herbe et ancrez-vous à la Terre. » 

Plus on pratique le earthing sur une longue durée, plus les effets sur le corps sont bénéfiques et plus vous réequilibrerez tous vos désordres internes.

Donc je vous invite à marcher ou à vous mettre pieds nus sur la terre aussi souvent que possible.

Petite aparté, si vous souhaitez pratiquer davantage le earthing sans bouger de chez vous, en dormant par exemple, je vous invite à vous rendre sur ce site ami en cliquant ci-dessous :

👉 Informations et solutions de reconnexions à la terre

 

Troisième suggestion : Sentir une huile essentielle apaisante

Je vous en parle souvent je sais. Elles font partie de mon quotidien. Je les utilise beaucoup, pour moi et pour mes enfants.

Ma fille en général n’a aucun souci pour s’endormir ( elle a maintenant 6 ans et demi) mais, si c’est le cas, 2 gouttes d’huiles essentielles de Lavande vraie (lavandula augustifolia) dans le creux de ses poignets et hop cela l’aide à se détendre.

Vous pouvez aussi les utiliser pour vous apaiser dans votre journée.

Vous prenez quelques minutes pour vous, vous vous installez confortablement et vous appliquez votre huile essentielle dans le creux de votre poignet, vous le frottez sur votre autre poignet, vous joignez vos mains et vous respirez amplement et profondément pour vous imprégner de l’odeur de cette huile essentielle.

Laquelle ?

Vous vous sentez stressée et tendue, vous pouvez utiliser utiliser du petit grain bigarade, orange amer (citrus aurentium ssp amara)

Elle est puissante pour équilibrer le système nerveux : elle calme, apaise tout en redonnant de l’énergie pour « aller de l’avant » si nécessaire. Elle va aider à lutter contre la fatigue psychique.

Elle est très bien tolérée.

Je vous en suggère une autre : le Néroli, c’est la fleur d’oranger. ( Citrus ssp aurentium aurentium aurentium)

C’est une anti-crise de nerfs et réequilibrante nerveuse.

Elle sent merveilleusement bon, elle est très efficace mais je ne vais pas vous le cacher elle a un inconvénient : elle est chère.

C’est bientôt votre anniversaire, cela peut être une idée de cadeau à vous faire !

 

Quatrième suggestion : Dessiner

Vous avez des aptitudes en dessin, génial.

Vous n’en avez pas (comme moi) pas de souci, soit vous vous entraînez à en avoir soit vous contourner le problème en misant plutôt sur les coloriages.

Je vous assure c’est relaxant. Parfois ma fille aime bien qu’on colorie ensemble et en fait j’aime bien ça me détend.

Bon si les fées ce n’est pas trop votre truc 😆 vous pouvez colorier des mandalas par exemple. Il en existe version adulte.

J’ai une amie qui en fait des grands modèles, ils sont magnifiques.

L’idée ici n’est pas la performance mais le fait d’être là complètement sur ce que vous faites, de ne plus vous laisser happer par votre mental agité et de juste vous ressourcer.

 

Cinquième suggestion : Manger en pleine conscience:

Je suis sûre que cela sera difficile à faire pour vous.

Parce-que quand on devient maman c’est un truc qu’on ne sait plus faire.

Parfois on mange même debout ou en faisant autre chose.

Là il s’agit d’être pleinement à ce que vous faites donc cela commence déjà par vous asseoir et ne faire que ça.

Vous pouvez le faire pendant votre repas mais aussi pour un simple encas.

Une fois assis confortablement, et sans autre distraction (radio, téléphone, TV) vous allez faire appel à tous vos sens :

  • La vue en observant ce que vous mangez. Oui oui même votre carré de chocolat. 😁 Quelle forme, aspect, couleur..
  • L’odorat : Prenez le temps de sentir ce qui est dans votre assiette ou ce que vous vous apprêtez à grignoter.
  • Toucher : texture, température
  • Goût : quelle est la saveur dominante.
  • L’ouïe : vous pouvez vous entendre croquer votre aliment et vous focaliser sur ce bruit.

À chaque étape vous pouvez décider de fermer les yeux (sauf pour solliciter la vue bien sûr) pour que vos sens se mettent bien en éveil.

Thich Nhat Hanh, célèbre moine bouddhiste Zen, a coécrit avec le docteur Lilian Cheung un livre qui pourrait vous intéresser : « Savourez : mangez et vivez en pleine conscience ».

 

Sixième suggestion : réfugiez-vous dans votre havre de paix

Vous pourriez envisager de vous créer un petit cocon seulement pour vous.

À moins que vous n’habitiez dans un lieu vraiment exigu, il devrait être possible pour vous de consacrer un endroit dans votre chambre ou ailleurs chez vous qui ne soit que pour vous. Un peu comme les enfants qui ont leur coin cabane.

Ce serait un endroit qui vous correspond en fonction de votre personnalité. Vous y créez une atmosphère chaleureuse.

Pas besoin de truc extravagant, ce peut être un simple petit tapis avec un zafu, ces petits coussins ronds de méditation.

L’idée est que chaque membre de la famille sache que lorsque vous êtes dans votre cocon, c’est VOTRE moment. Pendant quelques minutes, vous ne souhaitez pas être dérangée.

J’aime bien cette idée car je trouve cela plus concret pour les enfants.Ils vous visualisent dans votre espace et associent cela au fait de vous laisser tranquille.

Bon si vous avez des enfants vraiment tout petits, cela peut être plus compliqué, je me doute.

Un enfant de deux ans ne comprendra pas forcément ce rituel. Mais il me semble qu’avec les enfants un peu plus grands cela vaut la peine d’être mis en place.

 

Septième suggestion : Massage détente du pied grâce à la réflexologie plantaire

La réflexologie consiste en un massage des pieds réalisé avec les doigts par simple pression des zones réflexes de la voûte plantaire.

Ce massage localise les tensions, libère le stress et harmonise les énergies. À chaque zone correspond une partie du corps ou un organe.

Vous pouvez vous offrir une séance d’une heure chez un(e) réflexologue mais vous n’en avez pas forcément le temps ni les moyens.

À défaut, vous pouvez choisir de vous accorder quelques minutes de temps en temps pour réaliser un auto- massage de vos pieds qui correspond au point du plexus solaire. Cela va aider à dénouer vos tensions accumulées.

Ce massage m’a été suggéré par une amie réflexologue.

Vous pouvez commencer votre séance directement ou si vous avez un peu plus de temps devant vous, vous pouvez au préalable mettre vos pieds dans une bassine d’eau bien chaude.

Restez 5 minutes, puis essuyez bien vos pieds. Enduisez-les d’une huile végétale, de beurre de karité ou de cacao à votre convenance.

Ensuite, vous allez masser le point du plexus solaire au milieu du pied en effectuant des petits mouvements de rotation avec le pouce.

Voici une vidéo you tube d’une minute qui vous fait la démonstration de ce geste :

 

Faites le mouvement une trentaine de fois dans le sens des aiguilles d’une montre.

Puis passez à l’autre pied.

Si vous vous sentez vidée et que vous n’avez pas d’inspiration pour vous ressourcer chaque jour, vous pouvez alors tenter ces suggestions.

Pour nous inspirer les unes les autres, j’aimerais beaucoup que chaque lectrice de cet article nous dévoile en commentaires ces propres temps ressourçants pour se recharger en énergie bienfaisante.

Ces temps peuvent être très diversifiés mais leurs points communs est d’être pratiqué en conscience.

J’ai aussi envie de vous inciter à utliser un vocabulaire de « pouvoir » plutôt que de « victime » :

Les « je n’ai pas le temps » « il ne faut pas » pourront être remplacés par « je choisis » « je fais le choix de  » « ma priorité c’est de « …

Même si vous avez plein d’obligations dans votre vie, en adoptant ce langage, vous changerez d’état d’esprit pour redevenir davantage actrice de votre vie plutôt que de juste la subir.

Je terminerai par une citation de Françoise Sagan :

“Mon passe-temps favori, c’est laisser passer le temps, avoir du temps, prendre son temps, perdre son temps, vivre à contretemps.”

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Spread the love
VOTRE MANUEL OFFERT
  • Vous vous sentez souvent agacée voire énervée face aux comportements les plus dérangeants de vos enfants
  • Vous aimeriez mieux comprendre les raisons principales de leurs comportements débordants
  • Vous oscillez entre laxisme et autoritarisme sans que cela ne vous convienne...